Transmission sur Debian : Installation, configuration et sécurisation d'une Seedbox
Transmission sur Debian : Installation, configuration et sécurisation d’une Seedbox

 

Dans ce tutoriel, je vais vous apprendre à installer une Seedbox sur Debian avec Transmission.

Si vous voulez pouvoir télécharger les dernières versions de Linux ou partager vos films de vacances sur le réseau Bittorrent avec des vitesses de dingue, ce tutoriel va vous intéresser.

Bien sur, je ne pourrais être tenu pour responsable si jamais vous utilisez ce tutoriel pour télécharger illégalement 😉

Qu’est ce qu’une Seedbox ?

Seedbox est un terme anglais désignant un serveur privé dédié au téléchargement et à l’envoi de données sur le réseau Bittorrent.

En général, ces serveurs sont connectés au net via des connexions synchrones avoisinant les 100 Mbps.

Si vous voulez plus d’infos, je vous conseille de vous rendre sur la page Wikipedia.

Donc, si vous avez correctement lu le passage précédent, je vous conseille de réserver un serveur dédié pour installer votre Seedbox.

Pour ma part, je l’ai installé sur une Dedibox SC Gen 2 chez Online pour 7€ TTC / mois.

1 – Installation et configuration de Transmission

Sur votre Debian fraichement installée, nous allons commencer par mettre à jour l’OS

 apt-get update & apt-get upgrade 

 

Une fois la mise à jour effectuée, on lance l’installation de Transmission

 apt-get install transmission-daemon 

 

C’est (déjà) finie pour l’installation de Transmission, passons maintenant à la configuration.

 

2 – Configuration de Transmission

La configuration de Transmission ne se fait que dans un seul fichier : /etc/transmission-daemon/settings.json

A noter : avant de faire la moindre modification, il faut arrêter le service de Transmission, sinon, au redémarrage du daemon, vous perdrez toutes vos modifications.

 service transmission-daemon stop 

 

Une fois le service stoppé, on peut passer à la modification du fichier de configuration.

On commence par faire une copie du fichier

 cp /etc/transmission-daemon/settings.json /etc/transmission-daemon/settings.json.old 

 

A – Gestion des répertoires de download de Transmission

Nous allons créer un utilisateur nomme « download » qui sera utilisé par Transmission. Nous allons lui créer un dossier personnel dans Home afin qu’il puisse y coller les fichiers téléchargés.

Nous allons créer un dossier « incomplet » afin de dire à Transmission d’y coller les fichiers en cours de téléchargement.


useradd -d /home/download -m downloader
usermod -a -G debian-transmission downloader
passwd downloader
mkdir /home/downloader/incomplet
chown -R downloader:debian-transmission /home/downloader

 

Voici les infos à modifier dans le fichier de configuration de Transmission :

– « download-dir » : précise le dossier de téléchargement

– « incomplete-dir » : précise le dossier des fichiers en cours de téléchargement

– « incomplete-dir-enabled » : si « true », déplace les fichiers téléchargés entièrement vers le dossier identifié dans « download-dir ».


{
 "download-dir": "/home/downloader",
 "incomplete-dir": "/home/downloader/incomplete",
 "incomplete-dir-enabled": true,
}

 

 B – Mise en place et configuration de l’interface web pour Transmission

Nous allons mettre en place une interface web afin de pouvoir contrôler Transmission depuis n’importe quel navigateur web.

– « rpc-authentication-required »: on active l’authentification par mot de passe
– « rpc-enabled »:  On active l’interface web
– « rpc-password »:  Tapez votre mot de passe en clair qui sera chiffré à l’enregistrement
– « rpc-port »: Port d’accès à l’interface web
– « rpc-url »: Url d’accès à l’interface web
– « rpc-username »: Le nom d’utilisateur pour l’authentification


{
"rpc-authentication-required": true,
"rpc-enabled": true,
"rpc-password": "Password",
"rpc-port": 9091,
"rpc-url": "/",
"rpc-username": "Utilisateur",
}

J’ai laissé toutes les autres options par défaut.

Une fois la configuration terminée, il faut enregistrer le fichier et recharger la conf de Transmission

 service transmission-daemon reload 

Vous devriez accéder à une interface comme celle-ci

Interface Web de Transmission
Interface Web de Transmission

 

3 – Récupérer les fichiers de sa Seedbox vers son PC

Vous pouvez faire ça de deux façons :

– En FTP (pour apprendre à créer un serveur FTP sur Debian, cliquez ICI)

– En SFTP.

Pour ma part, je préconise le SFTP car la connexion est cryptée.

Vous pouvez utiliser WinSCP qui est un client graphique de connexion SSH.

WinSCP

Vous pouvez aussi créer la connexion tout simplement dans Filezilla en choisissant le protocole « SFTP – SSH File Transfert Protocol »

Ce tutoriel est terminé

N’hésitez pas à réagir dans les commentaires si vous avez la moindre question.

Si jamais vous souhaitez que je vous installe votre Seedbox, n’hésitez pas à m’envoyer un mail à julien@canalgeek.fr ou via le formulaire de contact en précisant « Demande d’installation Seedbox » dans l’objet du message.

Enjoy !

 

 

 

 

 

[Tuto Geek] Seedbox Debian : Installation et configuration de Transmission

9 thoughts on “[Tuto Geek] Seedbox Debian : Installation et configuration de Transmission

  • Bonsoir, je ne trouve pas le fichier de configuration à modifier , j’ai sans doute loupé une étape tu pourrais m’éclairer un peu ?

  • Merci pour ce super tuto !
    ça serait top de compléter le tuto avec l’installation et la configuration de cakebox light pour pouvoir streamer ou télécharger directement les fichiers depuis cakebox plutôt que de passer par FTP.

    1. Bonjour Quentin,
      Je ne connais pas cakebox light.
      Je vais regarder et si ça me plait, je compléterais le tuto.
      Merci pour les compliments en tout cas 😉

  • Merci pour ce petit tutoriel ! Faudra reprendre les chemins dans le premier pavé sur le settings.json car c’est ceux d’un autre tuto en anglais sans doute et ca correspond pas avec les lignes du dessus.

      1. Juste que on créée l’utilisateur « download » et que dans la configuration du .json ça devient « downloader » …

        D’ailleurs tu donne l’indication de relancer le service et brutalement ça devient : »Vous devriez accéder à une interface comme celle-ci ». Ok mais on y accède avec son navigateur ? à quelle adresse ?

        Merci pour le tuto, beaucoup plus simple que je ne pensais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus :
[Tuto Geek] Présentation et configuration du Raspberry Pi et installation de Raspbian

L'objet geek en vogue qu'il faut actuellement posséder et qui fait de plus en plus parler de lui est le...

Fermer